La lagune de Thau est la plus importante lagune languedocienne en terme de superficie et de volume. C'est un écosystème très productif, mais fragile du fait de sa faible profondeur, de son confinement et des activités urbaines sur ses bassins versants. Son observation en continu et à long terme permettra de dégager une tendance temporelle des variables bio-physico-chimiques, de la courantologie locale et des apports de bassin versant sur la lagune de Thau et permettra de rechercher les liens entre ces variables et les changements globaux et anthropiques exercés sur ce milieu.

Labellisation :

Mots-clés :

Thème(s) INSPIRE :