Les populations de truites françaises sont suivies depuis 15 années du point de vue de leur composition génétique (marqueurs allozymiques jusqu'en 2000, microsatellites depuis 2000). Ces données sont utilisées pour guider la gestion des truites dans les rivières, et sont périodiquement compilées pour en tirer une logique géographique globale et estimer les pertes de biodiversité (présence de truites domestiques participant à la reproduction).


Variable(s) Essentielle(s) de Biodiversité (EBV) :

  • Allelic diversity
  • Population genetic differentiation